Pour les cinéphiles

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Sam 23 Juil - 10:21

Vu Kung Fu Panda 2,

J'avais beaucoup aimé le premier, thème de la "Chine" oblige, et je dois dire que cet deuxième opus est une petite déception. Il n'est pas mauvais en soit, l'humour, les graphismes, et l'animation au top, sont toujours là. Mais l'histoire est très -trop- convenue ! Autant j'avais trouvé amusant de voir comment ce bon gros panda allait devenir un maître du kung fu, autant ici, tout est vraiment trop prévisible; le méchant, la recherche du passé, les parents, etc... C'est vu et archi revu et la sauce ne prend plus !

Alors attention, ce n'est pas un mauvais film et j'ai même passé un bon moment et souris plus d'une fois. De même, le contexte général est sympa avec l'évolution de la Chine qui abandonne les arts martiaux pour se tourner vers la poudre noire... Mais c'est moins "surprenant" que le premier ! Wink
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Jeu 4 Aoû - 19:11

Un film fait par des geeks, pour des geeks; Knights of Badassdom. J'en salive d'avance ! Very Happy
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Rhober le Jeu 4 Aoû - 19:48

Uphir a écrit:Un film fait par des geeks, pour des geeks; Knights of Badassdom. J'en salive d'avance ! Very Happy

Ça a l'air ENORMISSIME ! Laughing
avatar
Rhober
Champion
Champion

Nombre de messages : 1792
Age : 35
Poste : Brouteur
Date d'inscription : 14/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Alastor le Jeu 4 Aoû - 21:07

Ca a l'air complètement débile....

J'adore !! cheers
avatar
Alastor
Star
Star

Nombre de messages : 3243
Poste : Defensive end
Date d'inscription : 17/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Memelas le Jeu 4 Aoû - 22:09

J'ai envie de dire...
Mais... WTF Laughing
avatar
Memelas
Heros
Heros

Nombre de messages : 790
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Sam 6 Aoû - 10:28

Vu Cars 2.

J'avais plutôt été conquis par le premier et j'ai passé un très bon moment avec ce deuxième opus. Bon, je vais commencer tout de suite par les deux petits défauts qui ont "entâché" mon plaisir. Je n'aime pas en général les personnages comiques, et encore moins quand quasi toute l'histoire leur est consacrée (bon, ici, il s'agit de Martin, la vieille dépanneuse, et elle a beau faire des efforts, à un moment, ses bétises me gonflent... surtout quand tu vois venir l'histoire et que c'est le seul qui comprend pas ! Embarassed ). Et j'ai quand même trouvé que certains gadgets sur les véhicules espions étaient too much (ça se justifie par le scénario, ça fait un joli clin d'oeil à James Bond, mais sur la fin, j'ai trouvé que c'était trop !).

Pour le reste, c'est vraiment du tout bon ! L'animation est au top (les séquences de course sont hallucinantes... dire qu'elles m'avaient déjà impressionné dans le premier, mais là, c'est encore au dessus et y'en a plus ! Shocked ), l'histoire est carrément sympa (au delà du simple univers de la course automobile), et les décors sont époustouflants (le Japon et l'Italie sont particulièrement réussies). On notera de nombreux clins d'oeil à découvrir dans le film, et y'en a pour tous les goûts; cinéphiles, fans de Pixar, amateurs de sport auto et d'automobiles tout court... Des vrais plus qui feront plaisirs aux "grands" et qui démontrent la capacité de Pixar à faire des films à plusieurs niveaux de lecture, pour les petits, et pour les grands (je conseille aussi de regarder les cartes postales du générique de fin, y'a là aussi pas mal de petits détails amusants à trouver).

Enfin, je terminerai en rajoutant que les personnages-véhicules sont vraiment très bien choisis, attachants même, et pour ma part, ils me replongent dans mes années Majorette (la marque de jouet, pas celles qui défilent en lançant des bâtons). Voilà sans doute pourquoi ce film m'a autant séduit. Si vous avez aimé le 1, vous pouvez aller voir le 2 sans soucis... Wink
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Ace le Sam 6 Aoû - 10:29

je lis pas, j'y vais dans 1/4 d'heure Wink

_________________
avatar
Ace
Légende
Légende

Nombre de messages : 11552
Age : 44
Date d'inscription : 26/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Sam 6 Aoû - 10:33

Fais toi plaisir. Tu me diras ce que t'en pense ! Wink
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Ace le Sam 6 Aoû - 14:38

Je me suis régalé. Moi qui suis fan de james bond, je viens d'en voir un très bel opus Laughing
Franchement, j'ai kiffé grave. Plein de clin d'oeil.
Magnifique.

_________________
avatar
Ace
Légende
Légende

Nombre de messages : 11552
Age : 44
Date d'inscription : 26/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Memelas le Mer 24 Aoû - 23:42

Tiens je suis allé voir Cowboys & Envahisseurs dernièrement. Et j'ai vraiment bien aimé.

Faut pas chercher bien loin l'histoire hein. C'est un western basique sauf que les méchants c'est pas les indiens ou des bandits qui attaquent des diligences mais des aliens.
Je vous ferai un topo plus long du film un peu plus tard. Mais en tout cas ce qu'il en ressort c'est qu'autant j'ai jamais trouvé Daniel Craig bien convaincant en James Bond, autant en cowboy j'ai vraiment accroché Smile

Je vous le recommande c'est vraiment un bon divertissement ce film ^^
avatar
Memelas
Heros
Heros

Nombre de messages : 790
Age : 28
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Khornak le Ven 21 Oct - 19:18

Petit message pour dire tout le bien que je pense de Drive. Ryan Gosling est dieu, les plans sont superbes, l'histoire est minimaliste a souhait, la bo est geniale. Le film est sans doute un peu mou si on y rentre pas, mais sinon, un regal.
avatar
Khornak
Heros
Heros

Nombre de messages : 766
Poste : Polyvalent inutile
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Yaji le Ven 21 Oct - 21:40

Vu Green Lantern, Thor et Fast Five (fast&furious 5) ... sympathiques ... le temps du film ^^'
avatar
Yaji
Champion
Champion

Nombre de messages : 1725
Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Lun 5 Déc - 0:20

Tiens, me fait penser que j'ai oublié de vous parler de celui là:

Vu (enfin) Polisse de Maïwenn.

Pourquoi ce "enfin" ? me demanderez vous. Tout simplement parce que aller voir ce film s'apparentait pour moi à une corvée alors que c'était sans aucun doute l'un des films que j'attendais avec le plus d'impatience après son Prix du Jury au dernier festival de Cannes. Le fait que le film ait créé un buz médiatique autour de mon métier, que l'on m'ait raconté tant de scènes au point d'avoir le sentiment d'avoir vu le film avant même d'être allé au cinéma, que l'on me demande sans cesse "tu as vu Polisse ? Alors, t'en penses quoi ?", étaient autant d'arguments qui me donnaient envie de détester cette œuvre. Oui, j'avais envie de ne pas aimer ce film. C'est donc armé de mon œil le plus critique que je me suis rendu au ciné pour procéder à un démontage en règle de cette pellicule...

… et j'ai pris une claque !

… et j'ai adoré !

Attention, de gros spoilers vont suivre.

Dès la première scène, je suis rentré dans le film. Cette première audition avec une petite fille que l'on suppose victime de violences sexuelles est criante de vérité : la technicité de l'interrogatoire, les questions ouvertes, le langage employé pour amener l'enfant à parler... franchement, je me serai cru au boulot. Bluffant...

Après une telle mise en bouche, j'étais plus qu'en appétit pour la suite, mais pour autant toujours prêt à détruire l'œuvre... elle ne m'en a pas donné l'occasion. Car elle est d'une authenticité et d'un réalisme implacable

Les affaires ? Du bébé secoué à la fille qui suce pour un portable en passant par le père trop amoureux de sa fille, le prof de gym qui touche ses élèves, la mère incestueuse, le fille mariée de force au pays, la fugueuse gothique... toutes ces situations, ces scénettes, m'ont rappelé des affaires sur lesquelles j'ai pu être amené à travailler. J'ai trouvé que le ton était juste, que les dossiers étaient crédibles. J'ai fait abstraction du fait qu'on ne voyait jamais l'affaire de A à Z car à mon sens, la réalisatrice a su capter dans chaque affaire le point le plus intéressant à mettre en scène. Typiquement, pour la "fille qui suce pour un portable", c'est bien l'audition de la victime qui est la plus "incroyable", les gardes à vue et auditions des auteurs n'auraient que peu d'intérêt. De même, sur l'affaire du "père qui aime trop sa fille", les points d'orgue sont bien l'audition de sa femme avec cette plongée dans son intimité pourtant nécessaire à ce genre d'enquête et l'audition du mis en cause. Après, étant du métier, il est évident que je peux facilement imaginer les éléments manquant, mais ils ne sont à mon sens pas nécessaire à la compréhension globale du métier. Qui plus est, cette façon de ne s'attarder que sur un acte ou deux de la procédure met en exergue notre façon de travailler : nous n'avons pas un dossier, mais des dossiers ! Typiquement, cette semaine, sur huit dossiers que mon groupe à eu entre les mains, j'ai bossé sur six d'entre eux, passant d'une audition de témoin dans une affaire de bébé secoué, à une audition de victime de violences sexuelles, puis à une mise en cause dans une affaire d'atteinte sexuelle. On zappe d'un dossier à l'autre, parfois sans même connaître le fond de l'histoire... Vraiment, ce découpage en scénette m'a paru servir le propos.

Je voudrai accorder une mention spéciale à la scène de la séparation de l'enfant et de sa mère, scène choc du film. J'avoue qu'elle m'a arraché les tripes parce que j'ai eu à le faire et c'est vraiment un moment très dur à vivre. Je l'ai trouvé criante de vérité (mais non sans défaut, j'y reviendrai par la suite).

Les enfants? J'ai trouvé que leur ton était juste, sans excès, sans misérabilisme. L'absence de musique quasi tout au long du film sert à mon sens le propos, et là où je craignais un film centré sur l'émotion et qui prend par la main, j'ai été très agréablement surpris car je n'ai pas du tout ressenti cela. On pourra peut être trouver que les enfants ne sont pas assez mis en valeur mais pour moi, là encore, ça va dans le sens du film. Polisse est centré sur les policiers, sur la brigade, et force est de constater que les victimes passent, les policiers, la brigade, reste.

Les policiers ? Parlons en justement. On me les avait décrit comme tous alcooliques, névrosés, dépressifs, etc... C'était même LE reproche principal fait par mes collègues qui n'ont pas aimé le film (environ un sur quatre). Et bien là encore, j'ai été plus qu'agréablement surpris. Je n'ai pas trouvé que le trait était forcé. La lesbienne ? Oui, on en a et j'ai trouvé que ses préférences sexuelles n'étaient pas surlignées à l'excès dans le film. Les problèmes d'alcool ? Deux scènes dans lesquels c'est évoqué mais là encore, point de mise en avant excessive. Les personnages sonnent encore une fois très justes, n'en déplaise à mes collègues qui pensent que nous sommes parfaits. Et au sein de ce groupe d'une dizaine de policiers, certains m'ont paru avoir une vie privée tout à fait banale. Quant à ceux qui ont des soucis personnels, ils m'ont également paru crédibles : qui n'a pas des collègues qui galèrent dans leur couple, qui n'arrivent pas à avoir d'enfant, qui divorcent, qui dépriment...

Le réalisme se retrouve également dans toutes les scènes de vie de groupe: les soirées chez les uns, chez les autres, en boite de nuit, le midi à la cantine... les discussions politiques, les conversations de "cul". Franchement, il n'y a pas un personnage qui ne m'a pas rappelé un collègue que je connais ou que j'ai connu, pas une discussion qui ne m'a pas rappelé une discussion que j'ai pu avoir au boulot.

Il faut souligner au passage l'excellent jeu des acteurs, connus comme inconnus, qui jouent à la perfection. Marina Foïs et Karin Viard campent un binôme magnifique (la scène où elles pètent un câble est géniale... et encore une fois crédible), mais sincèrement, il n'y a pas un acteur en dessous d'un autre. Ca vaut pour Joey Starr que j'attendais au tournant. Dès sa première réplique "t'es à la Police ici, alors tu fermes ta gueule !" beuglée à la face d'une petite ado de banlieue qui joue les caïds, il est dans le ton. La plupart de ses répliques font mouche comme dans la scène où après une journée crevante passée à chercher une mère névrosée qui a enlevé son gamin, il engueule la photographe qui accompagne le groupe, lui reprochant de ne prendre des photos que quand il y a un gamin qui pleure (une critique à l'égard des reportages sur la Police que je ne peux qu'approuver tant ils sont désagréablement orientés vers le sensationnalisme).

L'administration en prend pour son grade, incarnée en cela par un commissaire encore une fois crédible, qui n'en a que foutre des "mineurs", tranquillement installé derrière son bureau. Des décisions absurdes, inhumaines, à l'image de "la boite", et qui conduit au drame final. Là encore, le manque de moyen donné à la B.P.M, l'importance accordée aux fonctionnaires qui la composent ("vous les mineurs, vous êtes là pour la figuration !"), tout sonne vrai. Pour l'anecdote, je suis allé voir le film un soir après le boulot. On venait de faire incarcérer une mère et une grand mère dans une affaire de bébé secoué malheureusement décédé. On avait vraiment trimé et fait pas mal d'heures. Notre patron passe devant nous avec deux bouteilles de champagne, il nous regarde et nous dit "je paye un coup aux stups". On l'a plutôt mal pris. Oui, les mineurs sont mal considérés au sein de la Police, c'est une réalité à laquelle on est confronté tous les jours.

Incontestablement, Maïwenn, qui a quand même une tête qui m'insupporte, a profité de son immersion au sein de la B.P.M pour en saisir ses forces, ses faiblesses, son esprit de groupe, et la place que cette unité occupe au sein de la structure policière (encore une scène mémorable où les collègues de la B.P.M se pourrissent avec la "tenue" qui estime qu'ils ont mis trop de temps à arriver sur les lieux d'une intervention). Et ce qu'elle restitue à l'écran n'en est que plus authentique. On ne peut nier la pertinence de son analyse et son intelligence à la restituer à l'écran.

Pour autant, il subsiste malgré tout quelques rares points négatifs que je me dois de souligner.

A commencer par le narcissisme de la réalisatrice qui n'a pu s'empêcher de se mettre en scène. Pour autant, je n'ai pas complètement détesté le personnage qu'elle incarne. Il est même très intéressant dans le premier quart du film, avant qu'elle ne soit intégrée au groupe. La scène de la boite de nuit où tous les collègues s'éclatent alors qu'elle reste dans son coin ne fait que surligner toute la difficulté qu'il y a à s'intégrer dans une groupe aussi fermé qu'une brigade des mineurs. Je peux vous dire que pendant mon stage, avant d'intégrer cette unité, même en étant collègue, on se sent "à part". Il y a une véritable force du groupe qui effraie les extérieurs. Or, tant que Maïwenn est repoussée par la brigade, son personnage m'a plu. A partir du moment où elle fait partie du groupe, elle perd tout son intérêt... La scène où elle s'intègre à la brigade est d'ailleurs particulièrement débile et le film aurait gagné à ne pas mettre en scène cette histoire d'amour entre Joey Starr et la réalisatrice (même si cela nous aurait privé de la scène du repas de famille, que j'ai vécu des milliers de fois, avec les remarques toujours identiques: "t'es aux mineurs ? Ca doit être difficile !" suivi d'une débat super passionnant sur les pédophiles et les derniers faits divers en la matière. Bon, ça va, ma famille est pas trop comme ça mais en société, dès que mon métier est évoqué, ça bascule là dessus).

Autre point noir, Joey Starr qui, si il nous offre une prestation quasi parfaite, surjoue parfois quelques scènes. Je reviens justement sur la fameuse scène de l'abandon d'enfant. Si elle prend aux tripes, si elle est réaliste, si l'on peut comprendre que l'on soit touché par la situation (pour l'avoir vécu, je peux en parler), aller jusqu'à pleurer ou faire des bisous à l'enfant pour le consoler, c'est un pas que je ne franchirai pas (par contre, aller gueuler dans le bureau du patron ou proposer de prendre l'enfant à la maison, ça je l'ai vu et entendu !). Il y a deux ou trois petites scénettes où j'ai trouvé qu'il en faisait un peu trop mais c'est vraiment minime (et même la scène où il claque le pédophile arrogant et que je me réjouissais d'avance de détester -c'est à l'opposée de ce qu'il faut faire avec ce genre de type pour obtenir des aveux- s'avère au final parfaitement naturelle).

Dernier petit truc qui me chiffonne, LA scène d'action du film. Je suppose que Maïwenn ne pouvait pas ne pas mettre en scène une partie un peu action. J'avoue que cela m'a gonflé de voir que c'est par la faute des mineurs que l'opération tourne mal (en gros, les mineurs sont incapables de mener une opération de Police "classique") et la conclusion qui se termine par un coup de feu m'a gêné dans le sens où les échanges de feu restent très rares dans le métier. Pour autant, elle débouche sur l'une des plus belles scènes du film, du moins une de mes scènes préférées, avec la révélation sentimentale au sein du binôme (franchement, c'est du vécu, quand vous passez vos journées avec la même personne à bosser sur les mêmes "horreurs", il arrive que la relation aille au delà du simple collègue de travail... d'ailleurs, le binôme Chrys-Mathieu est mon préféré du film, car sans doute le plus réaliste).

Enfin, je dirai qu'il y a quand même quelques longueurs, principalement dû d'ailleurs au développement de la romance entre Joey Starr et la réalisatrice. Honnêtement, le film aurait pu gagner 20 bonnes minutes en nous épargnant ce qui constitue à mon sens son seul écueil.

Bon, voilà, je me suis pas mal étendu. Forcément, le sujet me touche tout particulièrement. Je suis sorti de la salle en cherchant ce que je pourrai reprocher au film, ce qui pourrait faire que je le déteste autant que je l'avais espéré... mais rien ne m'est venu.

Incontestablement, ce film est pour moi un film culte, qui amène enfin un peu de publicité à une brigade, à une spécialité, qui n'avait jamais été mise en valeur. Il est aux Brigades des Mineurs LA référence que L627 est aux Brigades des Stups. Et désormais, quand on me dira "mais tu fais quoi exactement à la brigade des mineurs ?", je n'aurai pas honte de répondre "tu as vu Polisse ? Bin c'est ça mon métier !".
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Pedro le schizo le Mar 6 Déc - 10:31

Merci pour cet excellent feedback, Uphir. Je ne savais pas que c'était ton métier, et ça lui donne donc autant de valeur (et toute ma considération, au passage). J'ai vu le film il y a quelques semaines avec ma petite amie, elle était en larmes d'un bout à l'autre - et pourtant, elle n'est pas excessivement émotive - et moi, j'avais une boule dans le ventre dès les premières minutes aussi. C'est une claque, du cinéma français comme on aime le voir. Marina Foïs et Joey Starr sont très surprenants de talent et de justesse, surtout quand on considère les origines (les Robins des Bois et NTM ???).
avatar
Pedro le schizo
Heros
Heros

Nombre de messages : 937
Date d'inscription : 05/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Mar 6 Déc - 10:41

Pour la petite histoire, quand je suis rentré dans nos vaillantes force du désordre (loin d'être une vocation à la base), je savais que je voulais aller en investigation, et à terme, rejoindre une Brigade des Mineurs. Ca a pris un peu de temps, j'ai fait mon trou sur la voie publique, puis en investigation locale... et depuis mars, j'ai enfin rejoins le groupe spécialisé que je voulais. C'est donc très récent... mais c'est exactement ce que je voulais et comme je l'imaginais.
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Sam 28 Avr - 9:24

Khornak a écrit:Pirate des Caraibes 4

J'y allais joyeux, vous pensez, la disparition d'Orlando Bloom du cast avait de quoi me faire frétiller.

Et bah c'était nul. Et pourtant j'ai payé que 3.50 pour voir cette daube, j'ose pas imaginer ma réaction si j'y avais été plein pot.

Evacuons la 3d, au mieux inutile, au pire carrement pénible (ça noircit l'image, et c'est super relou quand t'as déja des lunettes) et concentrons nous sur l'histoire.

Une intrigue à tiroirs, mais de merde. En gros, A trahit B, qui nique C, qui saute D, qui trahit A. C'est pénible, tout est vu d'avance, la moitié du temps on comprend pas bien pourquoi le mec fait ça alors qu'il a 150 moyens plus simples d'arriver à ses fins, bref, l'histoire, c'est non.

Les Personnages :

Sparrow : Moins bien que d'habitude, mais toujours sympa, en roue libre, mais son caractère se fait plus philantrope, presque mature, ce qui n'est pas pour le servir.
Penelope Cruz : M'a fait regretter Orlando Bloom. C'est une sacrée perf à l'envers.
Barbossa : Pourquoi il est encore la putain?
Le père de Jack : Génial dans le 3, la ça aurait pu être n'importe qui d'autre, c'était la même chose...
Les espagnols : Convaincants, malins, efficaces, mais ils sont que 3 mn à l'écran...
La sirène : Lol.
Le Missionaire : mégal Lol.
Barbenoire : Ridicule, je vois pas quoi dire d'autre. Perso monolithique, crétin, aux pouvoirs surfumés (il fait passer Davy Jones pour une lopette) grace à son sabre, n'importe quoi.

Je vous passe les dialogues abrutissants...

Reste les décors sympas et les scènes d'actions impressionantes. Ceci étant, le film parait long et pas spécialement divertissant, c'est un bel échec...

Ah ah ! Je me souvenais encore de cette critique de Khornak au moment de me coller devant Canal hier soir. Bon, c'est moins miteux qu'il le prétend (sauf pour la pouf Cruz avec lequel il est bien trop gentil vu comment elle est nulle !), mais c'est pas sensationnel non plus et l'histoire est vraiment daubesque. De toute façon, y'a que le premier épisode qui valait le coup et qui se suffisait à lui même ! Wink
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Jeu 24 Mai - 18:30

Vu The Avengers et définitivement, j'aime pas la 3D bien qu'elle ne soit pas trop mal foutue dans ce film. Mais je ne sais pas pourquoi, je trouve que ça fait "synthèse", comme si ce n'était pas de vrais acteurs.

Pour le reste, j'ai trouvé la mise en place un peu longue, mais une fois lancé; wahou, quelle claque ! La première scène où les six héros sont enfin réunis (ça arrive un peu tard, certes), j'avoue que j'ai frissonné. Very Happy

Bon, côté critique, Loki est vraiment pitoyable comme méchant. Déjà, il ressemble à Elie Semoun, et son costume est vraiment pourrave avec ses deux cornes de cocu (il était déjà ridicule dans Thor !). Pas trop compris son plan également; j'ai comme l'impression qu'il y avait plus simple que d'aller se foutre dans la gueule du Shield mais bon. Les "clitoris" sont pas non plus des méchants très bandants (non, non, aucun jeu de mot caché ! Laughing ) et d'ailleurs, je me souviens que j'avais lâché les Ultimate à partir du moment où il y avait des E.T (ça me soule les E.T... mais bon, de toute façon, ils veulent toujours détruire l'Amérique. En Europe, on est peinard Wink). Enfin, désolé, mais contrairement à ce que pense beaucoup de fans, Black Widow est laide. Non, pas au niveau plastique, bien entendu (c'est une actrice américaine hein; ils ont pas pris Maïté ! Laughing ). Mais son visage, mon Dieu... il fait plastique justement ! Et son côté "ah, ah, tu as dit que j'avais une robe rouge ? J'ai compris ton plan ! Tu veux attaquer l'usine Coca Cola !" est vraiment gonflant. J'avoue que j'ai espéré que Hulk nous en débarrasse définitivement, mais il a foiré ce con...

Bon, mit bout à bout, j'ai l'air super critique mais je vous assure; j'ai adoré le film ! Stark est vraiment excellent, Fury est une vraie crapule, Thor est complètement décalé, Hulk est surbourrin, et j'aime le côté humain de Captain America et Hawkeye (que j'appréciais dans sa version comics et qui m'a bien plu dans le film). Bref, du bon, du grand film de superhéros ! J'attends la suite avec impatience.

Notez également que ma petite femme, qui n'est pas forcément très branchée super héros, a plutôt bien aimé. Very Happy
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Ace le Jeu 24 Mai - 18:50

Faut que j'arrive à planter tout le monde pour le voir Very Happy

_________________
avatar
Ace
Légende
Légende

Nombre de messages : 11552
Age : 44
Date d'inscription : 26/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  elem le Ven 25 Mai - 7:01

Scarlett Johansson en 3D... drunken
avatar
elem
Débutant
Débutant

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 18/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Ven 25 Mai - 10:12

Bin justement, je comprends pas ce que tout le monde lui trouve. C'est une actrice américaine quoi, ni plus, ni moins jolie qu'une autre... Quoique j'aime vraiment pas son visage.
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Mar 29 Mai - 12:13

Vu hier au soir La Conquête, film biographique retraçant l'ascension de Sarkozy, de sa prise de fonction au Ministère de l'Intérieur en 2002 jusqu'à son élection à la présidence de la République en mai 2007. Que l'on apprécie ou non le personnage, il faut bien lui reconnaître un certain talent politique pour se relever de la claque qu'il avait prise en 1995, en soutenant Balladur au détriment de Chirac. Le film aborde le sujet de manière plutôt neutre, ne cherchant ni à encenser, ni à détruire, celui qui allait devenir le nouveau président. On plonge avec curiosité dans les coulisses de la politique et même si le film annonce dès le départ qu'il s'agit d'une fiction inspirée de personnages et de faits réels, on ne peut s'empêcher de trouver cela très réaliste. Les alliances, les trahisons, le jeu des médias, les coups tordus... tout y est ! Mais il est difficile de résumer cinq ans en 1h30 et le film souffre d'un effet "haché". On a plus la sensation d'assister à une succession de scénettes plutôt qu'à une oeuvre complète. Alors bien sûr, connaissant l'histoire, il est facile de compléter les blancs, mais c'est parfois un peu désagréable.

Reste que l'ensemble est très sympathique, avec notamment des échanges d'amabilités savoureux (les déjeuners Villepin / Sarko valent le détour), le tout servi par des acteurs excellents; que ce soit les rôles principaux (Sarko - Villepin - Chirac) ou la cohorte de conseillers qui accompagnent Sarkozy durant la campagne, tous réussissent à camper des personnages contemporains et publics crédibles. Ce n'était pas gagné d'avance car l'exercice était périlleux. Et pourtant, ils s'en sortent remarquablement. Mention spéciale à Denis Podalydes qui incarne un Nicolas Sarkozy plus vrai que nature.
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Lun 19 Nov - 21:58

Ca faisait longtemps que j'avais pas parlé cinoche, mais faut dire qu'avec bébé, j'ai plus trop l'occasion d'y aller (même pas vu le dernier James Bond; j'espère qu'en bon fan, tu y es allé Ace ? Wink ).

Donc ce soir, j'ai vu Drive sur C+, un film de Nicolas Winding Refn (réalisateur inconnu au bataillon pour moi avant ce soir).

On m'avait dit beaucoup de bien de ce film, et je dois bien reconnaitre que je n'ai pas été déçu.

Le pitch: Le "driver" est cascadeur pour Hollywood le jour, et travaille pour les truands la nuit. Mystérieux, peu bavard, il fixe les règles avant chaque contrat et dans sa spécialité, il est le meilleur. Sa vie change le jour où il fait la connaissance de sa voisine qui élève seul son fils, son mari étant en prison.

Film sur les truands, Drive prend le contre-pied de ce que l'on attend de ce genre de film; pas de grosses cylindrées, pas de wheeling, pas de babe pour essuyer les carreaux au car wash, pas de courses poursuites qui durent trois plombes. Ce film est un anti Fast & Furious et n'en est que plus sympathique. Mes potes me disaient que certains "jeunes" avaient quitté la salle pendant la séance, déçus par le manque d'action. Quelle erreur ! Le film est lent, contemplatif, servi par un Ryan Gosling au sommet de son art et une bande son signé Kavinsky qui sert parfaitement le sujet. C'est une poésie urbaine, une ode à ceux qui aiment parcourir les villes la nuit... et quand la violence se déchaine, elle n'en est que plus dérangeante, plus exacerbée, par l'apparente nonchalance du personnage principal. Le film est aussi une galerie de second rôles magnifiques. Bref, un bon gros kif'; un film de mafieux malin, c'est toujours appréciable...

Je ne peux que le conseiller. Wink
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Ace le Mar 20 Nov - 6:23

Uphir a écrit:Ca faisait longtemps que j'avais pas parlé cinoche, mais faut dire qu'avec bébé, j'ai plus trop l'occasion d'y aller (même pas vu le dernier James Bond; j'espère qu'en bon fan, tu y es allé Ace ? Wink ).


Clair je l'ai vu le lendemain de sa sortie. j'ai pris un kif énorme.
Pour moi, le meilleur Bond que j'ai vu (et je les ai tous vu une dizaine de fois Suspect )

_________________
avatar
Ace
Légende
Légende

Nombre de messages : 11552
Age : 44
Date d'inscription : 26/03/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Rhober le Mar 20 Nov - 8:08

Uphir a écrit: servi par un Ryan Gosling au sommet de son art

Je suis d'accord avec à peu près tout sauf ça.
Jouer ce rôle de mec à l'apparence très neutre et contenue, je trouve que ce n'est pas très impressionnant du point de vue de la performance d'acteur. Attention, je ne dis pas qu'il est mauvais, bien au contraire, en tant que spectateur on apprécie.
Mais quand on connait un peu la filmographie de Ryan Gosling et qu'on sait ce qu'il est capable de sortir (voir en particulier Half Nelson) on se dit que la polémique liée à sa non oscarisation n'était pas justifiée.

Mais je reste fan de ce film que je regarde de temps en temps !
avatar
Rhober
Champion
Champion

Nombre de messages : 1792
Age : 35
Poste : Brouteur
Date d'inscription : 14/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Mar 20 Nov - 8:48

Je comprends ce que tu veux dire Rhob'; c'est sûr que ce n'est pas le rôle le plus expressif que l'on puisse imaginer. Mais je trouve que Ryan Gosling (dont je ne connais pas la filmographie par ailleurs) campe parfaitement son personnage du "driver". Il y a une dualité en lui, un homme très calme, très pro, mais qui cache une part sombre, une part violente, à la limite du psychopathe. A l'image du film très lent, très contemplatif, qui met en relief les scènes de violence, la première scène où Ryan Gosling menace un gars (dans le resto) fait passer un petit frisson. Il y a un décalage complet entre ce qu'il montre et ce qu'il est à l'intérieur, et ça, je trouve que l'acteur le rend bien. De même que la façon dont il sait susciter l'émotion (notamment à travers les scènes avec le petit garçon) sans avoir pourtant de longue phase de dialogue.

Bref, j'ai bien aimé son jeu.

Maintenant, de là à lui donner un oscar...
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Uphir le Dim 14 Juil - 19:09

Cela faisait longtemps que je n'étais pas allé au ciné (un peu plus de treize mois en fait ! Smile), et cette après midi, je suis allé voir Monstres Academy, le nouveau PIXAR, préquel à l'excellent Monstres & Cie. Je ne vous cache pas que j'avais adoré (et que j'adore toujours) ce dernier qui joue, avec beaucoup de tendresse, sur les peurs enfantines et les terreurs nocturnes; qui n'a jamais cru étant petit qu'un monstre se cachait sous son lit ? Bref, le premier Monstres & Cie est pour moi une référence et j'attendais beaucoup de ce préquel.

Malheureusement, si je m'attarde sur le premier opus, c'est bien parce que j'ai été déçu par le second. Alors attention, il n'est pas mauvais en soi, ça reste du PIXAR de haut niveau. Je ne m'attarde même pas sur le volet animation tant on sait tous à quel point ce studio est doué (et le court métrage juste avant le film est excellent et très touchant)... mais j'ai trouvé ce Monstres Academy moins touchant, moins fort, moins tendre que le précédent. Il n'a pas ce parfum d'enfance qu'avait le premier. On ne peut même pas parlé de parfum d'adolescence car pour pleinement apprécié les clins d'oeil de cette suite, il faut être bien au fait avec le système éducatif américain (bon, moi ça va, je maitrise les grandes lignes). De même, avoir vu le premier est indispensable pour comprendre les enjeux du préquel (il n'y a aucune explication sur comment fonctionne Monstropolis). Bref, petite déception donc même si ça reste relatif vu que c'est un PIXAR, et qu'on ne déteste jamais vraiment un PIXAR ! Wink

Note: Les vraies fausses annonces durant le générique de fin m'ont plus fait rigoler que le film en lui-même. Et il faut rester jusqu'au bout pour avoir le droit au dernier gag.
avatar
Uphir
Champion
Champion

Nombre de messages : 1542
Age : 39
Poste : Tight end
Date d'inscription : 24/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour les cinéphiles

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum